#3 Ils ont quitté ma salle de bain…

2013-08-15 22.00.32

Je suis contente, ma salle de bain (enfin mes stocks) se vide assez bien et la photo de groupe (comme d’habitude pas top) est assez parlante. A noter que le flacon de fond de teint HD de Make Up Forever s’est glissé par inadvertance dans cette photo, c’est le même que la dernière fois.

Et c’est parti pour l’inventaire !

  •  Shampoo et Spülung Olivenöl und Zitrone, Natural Beauty, Garnier : un shampoing et un après-shampoing de chez Garnier, pour cheveux secs et ternes. On ne trouve que cette gamme en Allemagne, la gamme Natural Beauty étant l’équivalent de la gamme Ultra Doux en France. je ne suis pas super convaincue par cette gamme. Ca lave, ça démêle les cheveux, ce n’est pas super agressif  (comme ça été le cas avec les shampoings Lush ou Herbal Essence pour ne pas les citer)  mais question brillance et cheveux moins secs, ça n’était pas top top. Je ne rachèterai ni le shampoing, ni l’après-shampoing de cette gamme. Remplacés par le shampoing et l’après-shampoing Gliss Kur Liquid Silk de chez Schwarzkopf.
  • Gel Douche Shampoing « Jardin des Nymphes, Yves Rocher :  c’était le gel douche sorti il y a 2 ans pour la collection d’été et j’ai adoré son parfum : un parfum à la fois vert et aquatique, très léger et agréable en été. Je l’ai terminé avec un regret immense. Je ne le rachèterai pas, vu qu’il n’est plus commercialisé (snif). Remplacé par le gel douche Menthe-Bergamote de chez Alverde.
  • Eau de Toilette Jardin des Nymphes, Yves Rocher :  tout comme pour le gel douche de la même  gamme, j’ai fini à regrets cette eau de toilette parfaite pour l’été, fraîche et légère comme j’aime. Je ne le rachèterai pas, vu qu’elle n’est plus commercialisée non plus. Remplacée par l’eau de toilette « Like a walk in a summer rain » de chez Essence.
  • Shampoing Douche des Lagons, Monoï de Tahiti, Yves Rocher : ce produit est considéré comme un must-have de chez Yves Rocher pour l’été. Il me semble que j’avais eu ce gel douche dans un swap il y a quelque temps. OK ce gel douche ne dessèche pas la peau, sent les vacances mais j’ai eu un mal de chien à le finir. Je trouvais son odeur trop entêtante, surtout quand il fait chaud et il me donnait l’impression de laisser un film un peu gras sur la peau, même en le rinçant très bien. Du coup, je l’ai utilisé surtout en hiver! Bref, je ne l’ai pas aimé et je ne rachèterai pas.
  •  Démaquillant Douceur Yeix Sensibles Pur Bleuet, Yves Rocher : un démaquillant pour les yeux qui ne les irritent pas (enfin pour peu qu’on n’en mette pas trop sur le coton) , qui enlève assez bien le maquillage normal et qui n’est pas trop cher (surtout avec les réductions qu’il y a tout le temps). Actuellement, je m’en sers surtout pour finir d’enlever les résidus de mascaras qui peuvent rester après mon démaquillage à l’huile démaquillante (vivement d’ailleurs qu’elle se termine, celle-là).  Il fait bien son boulot mais, comme j’en ai encore en stock, je ne le rachèterai pas. Remplacé par la même chose.
  • Masque Fraîcheur aux zestes de citron, Yves Rocher :  un masque pour se rafraîchir et purifier la peau selon Yves Rocher. Pour moi, un masque qui rafraîchit agréablement en été, mais ne fait rien de plus. De plus, sa texture gel est assez compacte et s’étale très mal.  Je ne le rachèterai pas car son utilité est très limitée. Remplacée par le Masque Gel Phyto-Peeling de la marque Cinq Mondes.
  • Crème Quotidienne Hydratante Arnica, Yves Rocher :  la crème pour les mains, c’est le truc que je mets vraiment très rarement. En fait, j’en mets surtout en hiver pour ne pas avoir les mains trop abîmées et rêches (ce qui est très désagréable quand on tricote) . Pour résumer, son odeur n’était pas top, elle hydratait bien mais rien de transcendant, elle pénétrait avec du mal et laissait un film gras sur les mains (ce que je déteste par-dessus tout). On va dire que c’était une crème pour les mains basique, sans plus. Je ne la rachèterai pas (en plus, elle n’est plus commercialisée). Remplacée par rien pour le moment, on verra ça en hiver.
  • Masque Délassant Texture Cocon Relaxante, Pierre Ricaud :  un flop total ce masque. Au lieu d’être délassant et apaisant, il m’a transformé en homard bien rouge (la compo très alcoolisée doit y être pour quelque chose). Je l’avais testé via Beauté-test et encore heureux vu son prix (12 €) Je ne l’achèterai sûrement pas. Remplacé par le Masque Confort Extrême Yves Rocher.
  • Quick dry Spray, P2 :  le truc qui a changé ma vie au niveau du vernis à ongles :  un pschitt sur chaque ongle et le vernis est sec en quelques minutes! C’est devenu un produit indispensable dans ma salle de bain et à prix mini (1,95€) par rapport aux produits de chez Mavala and Co . Je le rachèterai sans hésiter (et c’est déjà fait). Remplacé par lui-même.
  • Deo Roll-On Pure, Balea :  (je copie ce que j’ai dit dans mon article précédent sur le déo sensitive) pas cher (0,55€), efficace, parfum léger qui ne tourne pas, ne colle pas, pour peau sensible. Rien à ajouter de plus. Mais je ne le rachèterai pas car il n’est plus commercialisé. Remplacé par celui le dernier déo en stick que j’ai en stock de chez Rexona (Aqua Clear), histoire de le finir.
  • Mascara Glamour Doll, Catrice : un bon mascara à prix mini qui fait des cils longs et séparés mais pas assez épais à mon goût. Il était assez costaud, même sans être waterproof et je le démaquillais avec un bi-phasé pour être sûre de bien le démaquiller. Je ne sais pas si je le rachèterai ou non, vu comme je suis volage au niveau mascara. Je suis toujours en quête du mascara qui me fera d’aussi beaux cils que le Smocky Lash de Make Up Forever mais sans les yeux irrités. Remplacé par le Mascara Volcano Xtra Explosive de chez Manhattan en noir et en brun (donc par 2 mascaras en fait).
  • Touche Lumière, The Body Shop : j’avais envie de tester ce type de produit sans pour autant investir dans celle de chez Yves Saint Laurent (et j’étais dans ma phase The Body Shop) . Bref j’ai été faible. Et je le regrette car j’ai été déçue. Certes il s’applique facilement et camoufle un peu les cernes mais le côté illuminateur est inexistant. En plus, étant à base d’eau, il a tendance à se déphaser et à vite filer dans les plis, ce qui donne au final l’air encore plus fatigué avec que sans. Je ne le rachèterai pas. Remplacé par le Re-Touch Light Reflecting Concealer de chez Catrice (3 fois moins cher que celui de TBS)

Bilan : beaucoup de produits Yves Rocher terminés, beaucoup de trucs finis au forceps et que je vois partir sans aucun regret et en faisant la danse de la victoire!

La suite dès que mon quota sera rempli ! 😉

 

Publicités

Comment j’ai arrêté de friser à plat ….

Je ne suis pas une complexée des cheveux. 80% de ma vie, je les ai eu courts, pas de brushing (je déteste ça), séchés à l’air libre et un vague coup de peigne histoire de les coiffer. Point barre. Pas de gel, de spray ou de produits coiffants.

Et puis, de temps en temps, j’ai une crise et je les laisse pousser.

Le problème, c’est que j’ai les cheveux fins, un peu souples et  j’en ai une bonne masse.

la plupart du temps, ils ne dépassent pas les épaules car, au bout d’un moment, ça donne cette effet là :

cocker

 Tous raides aux racines avec les pointes qui rebiquent dans tous les sens!

Donc ça me gave et je coupe sans remords …. jusqu’à la prochaine fois !

En ce moment, je suis dans une phase « je laisse pousser »  mais je n’ai pas du tout envie de ressembler à un cocker.

J’ai donc décidé de me lancer et d’investir dans un spray texturisant « effet plage », histoire de donner un côté un plus bordélique et un peu plus de volumes à mes cheveux.

J’ai jeté mon dévolu sur celui de Tony and Guy : le Sea Salt Texturising  Spray (environ 8,50 € chez monop’)

Sans :

2013-03-14 13.02.01

On n’est pas loin du cocker

Avec :

2013-06-14 14.41.01

Les cheveux dans le vent! 

Nota :  il y a 1 mois d’écart entre la photo sans et la photo avec. 

Au départ, il faut trouver le truc.

Le mien c’est, sur cheveux secs, je mets la tête en avant, je brosse tous mes cheveux devant,   je spritze partout sur les cheveux, je relève la tête,  je resprizte un peu et je secoue la tête. J’arrange un peu aux doigts et c’est tout.

Les plus : Ca tient toute la journée sans alourdir ni coller les cheveux ni emmêler les cheveux, ça s’élimine bien au brossage. Bref, ça donne du volume sans faire casque.

Les moins : ça assèche un peu les cheveux (donc je n’en mets pas tous les jours) et  il faut trouver le bon dosage et la bonne méthode pour que ça marche.

Pour résumer, j’adore ce produit qui tient parfaitement ses promesses :  j’ai les cheveux type « je reviens de la plage » sans quitter Strasbourg.

Vulture Culture

Vulture+Culture+The+Alan+Parsons+Project++VultC’est la première chose à laquelle j’ai pensé ce matin

 

Ce matin, en allant au boulot, je me suis prise une claque.

J’ai lu un article concernant la fin des Virgin Megastore, en particulier celle de celui des Champs-Elysées à Paris.

Ca m’a donné la nausée.

Et ça m’a fait réalisé pourquoi je n’aime pas les soldes et les grandes messes commerciales en général.

Les gens se comportent comme des charognards, s’arrachant les objets comme si leur vie en dépendaient.

Le pire dans tout ça, c’est la plupart des choses que les gens s’arrachent, pour lesquelles ces personnes se battent, ça ne leur sert à rien à eux, personnellement.

Tout ça est revendu à leur profit, avec un prix multiplié par 5 , voire 10.

On voit ce phénomène se multiplier de plus en plus, lors des sorties des collections faites par des grands noms de la haute couture chez H&M, lors de la sortie de certaines palettes de maquillage chez Urban Decay/ collections de vernis chez OPI, certains grands événements sportifs ou concerts, lors de la sotie du dernier IPhone/samsung …  les exemples sont légions

La société actuelle devient une société de pure spéculation.

On crée un besoin, on fait monter la pression, on relâche le produit, les premiers arrivés sont les premiers servis et certains en profitent pour mettre la main sur l’objet de toutes les convoitises, sachant qu’ils trouveront des gogos prêts à tout pour le posséder.

Avant, quand on désirait un objet, quel qu’il soit, on prenait le temps d’économiser, on prenait le temps pour l’avoir et, quand, finalement, on pouvait se l’offrir (ou se le faire offrir), c’était une vraie joie de l’acquérir.

Maintenant, on vit dans une société où les possessions doivent être immédiates, une société du « posséder tout, tout de suite ».

Beaucoup de monde ne vit plus que pour posséder le dernier objet à la mode, celui qui attisera les regards envieux et jaloux des autres.

Et ça me désole et me révolte profondément.

Après tout, on n’emporte pas ses possessions dans sa tombe …..

 

#2 Ils ont quitté ma salle de bain…

20648-poubelle-de-salle-de-bain

(c’est le genre de poubelle rigolote qui serait sympa dans ma salle de bain)  

Ces derniers temps,  ma salle de bain a continué à se vider petit à petit  et j’en suis plutôt contente : rien n’est plus gratifiant de finir un produit (et d’en commencer un nouveau par la même occasion) 😉

Voici la photo de groupe des éliminés (photo pas top en raison du manque  de lumière chez moi)

2013-05-07 21.25.27b

Alors de gauche à droite en partant du haut :

 – Lingettes démaquillantes « peau sensible » : achetées au Norma. Des lingettes de dépannage, pour un démaquillage rapide. Mais un nettoyage est nécessaire après leur utilisation car le démaquillage est loin d’être parfait. Elles sont un peu irritantes et ne démaquillent pas les yeux. Je n’en rachèterai pas (sauf cas exceptionnel). Remplacées par le baume démaquillant Sephora (voir plus bas)

Lait pour le corps très hydratant, Sephora :  moi et les hydratants pour le corps, ça fait 2. J’en utilise vraiment quand ça me toque, par période. Donc, réussir à en finir un, c’est un exploit pour moi! Celui-là, je l’ai vite descendu car l’hiver a été rude et mes jambes viraient peau de croco. L’odeur un peu masculine était sympa , la texture est très fluide et pénètre vite mais (le gros mais) il n’hydrate pas assez les peaux très sèches. Je ne le rachèterai pas (ou du moins je ne l’achèterai pas tout court car c’était un cadeau).  Remplacé par un beurre corporel à l’olive (petit format) The Body Shop.

Fond de Teint HD, Make Up Forever :  je n’ai jamais été aussi contente de finir un fond de teint! Bien que la couleur soit assez claire pour mon teint lavabo  ma peau très pâle et rosée, elle a une base trop jaune pour moi, ce qui plombe mon teint. De plus, ce fond de teint a tendance à marquer les zones sèches et à faire briller mon visage en cours de journée. Bref, même si ce fond de teint est souvent bien apprécié, ce n’est pas mon cas. Je ne le rachèterai pas.  Il est remplacé par le fond de teint Face Architect de Shu Uemura.  (Je pense vous faire un comparatif entre ces 2 fonds de teint un de ces jours)

Baume démaquillant époustouflant Sephora :  J’avais acheté ce baume démaquillant sur un coup de tête car j’avais entendu pas mal de bien sur le baume démaquillant Clinique mais je n’avais pas du tout le budget pour ça. J’ai donc pris ce baume, 3 fois moins cher.  J’ai beaucoup aimé utiliser ce démaquillant cet hiver, il a une texture cocooning très agréable à utiliser en hiver et il démaquille bien  mais, comme il contient des AHA, il peut être déconseillé aux peaux sensibles et/ ou réactives et on ne peut pas démaquiller les yeux avec. Je ne suis pas sûre de le racheter à cause de cela (et je trouve que les huiles démaquillantes sont nettement plus pratiques à utiliser).   Remplacé par la mousse nettoyante Aloe Vera de The Body Shop (que j’ai hâte de finir) ou l’huile démaquillante Sephora (suivant les cas).

Démaquillant express Pur Bleuet, Yves Rocher : un démaquillant pour les yeux qui ne les irritent pas, qui enlève assez bien le maquillage waterproof, qui n’est pas trop gras et pas trop cher (surtout avec les réductions qu’il y a tout le temps).  Il est bien mais, comme je n’ai plus de maquillage waterproof, je ne le rachèterai pas. Remplacé par l’eau démaquillante Barbara Gould (voir plus bas).

Deo Roll-On Sensitive Balea : pas cher (0,55€), efficace, parfum léger qui ne tourne pas, ne colle pas, pour peau sensible. Rien à ajouter de plus. Mais je ne le rachèterai pas car il n’est plus commercialisé. Remplacé par celui de la gamme « pure »  de la même marque.

Eau démaquillante, Barbara Gould : offert par ma belle-mère dans un coffret « spéciale fille » qu’elle m’avait concocté (merci Mado!) Je me suis peu démaquillée le visage avec et le peu que je l’ai fait, elle a été moyennement efficace (je devais terminer le démaquillage à l’eau) et collait un peu. En revanche, elle était plus efficace pour le démaquillage des yeux (mais sans plus) mais il ne fallait pas trop insister sur les yeux sous peine d’irritation . Pour résumer, je ne l’achèterai pas. Remplacée par le démaquillant pour les yeux « Pur Bleuet »  version normale de chez Yves Rocher.

Gel Douche Citron Thym Earth Lovers, The Body Shop : j’en avais acheté 2 de cette gamme lors de leur lancement, ils étaient à moitié prix (3 € chaque) Un gel douche sans savon, avec une une odeur sympa pour l’été, qui mousse bien et se rince bien. Mais une odeur qui ne tient pas sur la peau. Pour ce produit, j’ai un peu triché par le finir :  je l’ai transformé en nettoyant pour pinceaux car son odeur s’était totalement affadie. je ne le rachèterai pas (ni aucun de cette gamme d’ailleurs). Remplacé par un gel douche de mon stock, selon mon humeur et mes envies.

Lotion Ultra Sensitive Balea : je n’étais pas une adepte des lotions mais, cet été, j’étais contente de finir mon démaquillage par un coton de lotion, voire me passer un coup de lotion pour me rafraîchir. J’ai donc acheté cette lotion de ce but (les produits  Balea sont peu chers) . Effectivement, elle rafraîchit et termine bien le nettoyage du visage, elle est sans parfum, sans colorant ni conservateur, pour les peaux sensibles mais elle a un gros défaut : elle laisse une sensation un peu collante et, surtout,  elle contient de l’alcool. Donc, elle peut être un peu irritante pour les peaux sensibles (un comble). Je ne la rachèterai pas pour cette raison. Remplacée par la Lotion Phyto-Peeling de la marque « les 5 mondes ».

Exfoliant Nettoyant Pores Algues, The Body Shop : un exfoliant efficace, assez doux, qui ne dessèche pas la peau et qui dure longtemps. Mais qui est cher. Et que je ne rachèterai pas pour cette raison (il y a aussi bien, voire mieux et moins cher). Remplacé par le gommage Peel Skin à l’abricot de chez Cosmecology (offert par belle-maman, merci Mado bis).

Mascara Ultratech, KIKO : après ma grosse déception Smoky Lash de MUFE, j’étais à la recherche d’un mascara qui me fasse le même rendu sur les cils (des cils épais, bien noirs, limite pattes d’araignée) mais sans les inconvénients du smoky lash. Aprs avoir tâtonné, j’ai profité d’une promo chez KIKO pour tester leur mascara Ultratech dont tout le monde disait le plus grand bien.  Et bien, je n’ai pas été déçue du voyage. Le rendu était le même qu’avec celui de MUFE mais sans avoir les yeux qui brûlent ni un mascara qui sèche trop vite dans le tube. Bref, tout bon! Je rachèterai sûrement ce mascara … plus tard! (j’en ai à nouveau un autre en stock). Remplacé par par le Glamour Eyes Doll de Catrice ou le Volcano Xtra Explosive Volume Mascara de chez Manhattan en brun (tout un programme!) suivant l’humeur.

Fluide Hydratant Apaisant Aloe Vera, The Body Shop : une crème de jour qui m’accompagne depuis 2011. Un miracle que je sois restée fidèle à une crème aussi longtemps! J’ai commencé à utiliser ce fluide hydratant quand j’ai décidé d’arrêter d’agresser ma peau à coup de crème matifiante bien costaud et de passer à une routine pour peau sensible. Cette crème (ou plutôt ce fluide) a une texture très légère, qui pénètre vite, n’est pas grasse et contient une petite protection solaire. En duo avec le sérum de la même gamme (dont j’ai parlé dans mon article précédent), il m’a permis de passer un hiver (en fait, 2, celui de 2011-2012 et celui de 2012-2013) sans avoir la peau qui tiraille à cause du froid. Mais voilà : mon histoire avec ce produit se termine là. Non pas que ce soit un mauvais produit, loin de là mais il n’hydrate pas assez et ma peau a tendance à devenir déshydratée ces derniers temps. Et j’ai dû lui trouvé une alternative fissa cet hiver, surtout quand on a eu des -10 degrés en Alsace (alternative dont je vous parlerai plus tard, quand le flacon sera vide).  Et à 19 € les 50 ml, je le trouve assez cher, d’autant que j’ai trouvé mieux pour moins cher.  Je ne le rachèterai donc pas (et j’ai donné le dernier de mon stock à ma sœur .  Remplacé par le Fluide Aqua hydratant et matifiant de chez Alverde (un produit bio dans ma salle de bain, si si  ça arrive!)

Bilan : quelques produits que j’ai finis à regret et que je rachèterai … un jour … (le baume démaquillant Sephora, le mascara Ultratech de KIKO), des produits sympas mais que je ne rachèterai pas (le fluide hydratant et l’exfoliant The Body Shop) et le reste des produits que je vois partir de ma salle de bain avec plaisir (voire soulagement)  et dont les remplaçants sont accueillis avec joie!

Prochain article sur le sujet : quand j’aurai terminé 10 autres produits!

Halo … mais halo quoi !?,

…   Et même  pas honte pour le titre !

Sur Youtube, je regarde beaucoup  les vidéos de maquillages.

Une couleur pour la paupière mobile, une pour le creux, une pour le coin externe, une pour le coin interne, une sous le sourcil, une pour estomper, un bronzer  pour faire du contouring, un highlighter pour éclairer le visage  ….

Je les regarde, fascinée,  jongler avec leurs pinceaux et leurs fards et je me dis souvent « Tiens, je vais essayer de faire ça moi aussi! « 

Les maquillages ressemblent souvent à ça sur les vidéos :

Au final, devant ma glace, ça finit  invariablement comme ça :

Eh oui, je ne suis pas douée pour jongler avec tout ça !

Je n’ai pas pour autant renoncé à me maquiller mais je me contente de faire des halos.

Un halo, c’est mettre un seul fard sur la paupière mobile et estomper un peu les bords.

C’est tout.

De temps en temps, je fais du bi-colore avec un autre fard sur la partie extérieure, ou d’un trait de liner ou de crayon estompé  selon mon humeur mais pas plus.  Mon indispensable, c’est le mascara (et un coup de gel transparent sur les sourcils)

Sur le visage, j’ajoute un coup de blush sur mon fond de teint, voire, dans les cas de sale tronche extrême, un peu de bronzer.

Le correcteur et l’anti-cernes, c’est rare.

Le rouge à lèvres, je le mets dans le tram en partant au boulot

Vous me direz : « Où veux-tu en venir avec tout ça ?

En fait, je n’ai pas envie de me prendre la tête le matin, j’essaye juste de me donner bonne mine (ou de ne pas avoir la tête d’une déterrée), je ne me prépare pas pour un défilé de mode ou pour un shooting avec un photographe. Je préfère le simple, rapide et efficace.

  Je me rends compte aussi que, grande consommatrice de vidéos de maquillage sur Youtube pendant longtemps, je les délaisse de plus en plus.

Je ne me reconnais pas dedans.

Les maquillages proposés (très élaborés) , les produits utilisés (très souvent chers et qui ne me conviennent pas) dont les revues éclosent partout suivant la mode du moment , tout cela commence à me laisser froide, voire à m’agacer un peu.

Les vidéos que je regarde le plus actuellement sont celles sur les tops/ flops, les produits finis (ça peut donner des idées) et surtout les vidéos de Lisa Eldridge,  une maquilleuse pro anglaise dont l’approche simple et  pleine de bon sens du maquillage sont u délice à regarder.

Je sais que certaines vont me lapider à coup d’illusions d’ombres de Chanel ou de LipButter de chez Revlon ou, pour les plus remontées, à coup de boxes-beauté …

Ce n’est pas grave :  comme je l’ai déjà dit précédent :  « Keep calm, it’s only make-up « 

😉

Et pour revenir à ma réflexion de départ :

DEPECHE MODE- Halo (1990)

Previous Older Entries

Blog Stats

  • 3,266 hits